Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Paternité - Reconnaissance - Test génétique - Pension alimentaire - Votre avocat en droit de la famille à Lyon, Bourg, Ain, Rhône, Région, vous informe

Paternité - Reconnaissance - Test génétique - Pension alimentaire - Votre avocat en droit de la famille à Lyon, Bourg, Ain, Rhône, Région, vous informe

Le 21 décembre 2017
Paternité - Reconnaissance - Test génétique - Pension alimentaire - Votre avocat en droit de la famille à Lyon, Bourg, Ain, Rhône, Région, vous informe

Votre avocat en droit de la famille, Maître BOREL, vous informe sur les conséquences d'une paternité non consentie.

Un homme qui a eu avec une femme des relations intimes pendant la période légale de conception (de 6 à 10 mois avant la naissance) peut être déclaré le père de l'enfant de cette femme même contre son gré.

La mère peut en effet engager une procédure pour établir l'existence de relations intimes et demander au juge d'ordonner une analyse sanguine.

Les analyses de sang sont très fiables et le Laboratoire peut déclarer que tel homme est le père de l'enfant à 99,99 % de chance.

L'homme sera alors déclaré père.

Ce père peut être obligé par le Tribunal à donner son nom à l'enfant, à payer à la mère une pension alimentaire depuis la naissance de l'enfant et être condamné à payer des dommages et intérêts en réparation du préjudice causé par sa résistance abusive.

Donc attention !

Consultez votre avocat en droit de la famille à Lyon, Maître BOREL et Maître BARTHELEMY-BANSAC.