Vous êtes ici : Adoption > S'agissant de l'adoption plénière

Avocat Adoption plénière Lyon

Qu'est-ce que l'adoption plénière?

A la différence de l' adoption simple, l'adoption plénière entraîne la rupture des liens de l'enfant adopté avec ses parents d'origine. Elle crée un nouveau lien de filiation entre l'adopté et l'adoptant. Ainsi, l'adopté va prendre le nom de la personne adoptante, qui acquiert sur lui l'intégralité de l'autorité parentale. De même, l'adoptant a une obligation alimentaire à l'égard de l'adopté, qui peut hériter de lui. Mineur, l'enfant adopté acquiert de façon automatique la nationalité française. Enfin, l' adoption plénière a un caractère irrévocable.

Adoption plénière

Votre avocat à vos côtés

Maître Barthélémy-Bansac, avocat au barreau de Lyon, a une connaissance approfondie du droit de la famille. Sa maîtrise d'une jurisprudence évolutive et sa longue pratique des dossiers d' adoption plénière lui permettront de vous dispenser les conseils les plus appropriés. Il vous donnera d'abord un avis autorisé sur l'opportunité de recourir à ce type d'adoption. Il vous indiquera également si vous remplissez les conditions pour y prétendre. Il vous rappellera notamment que les adoptants doivent être mariés, avoir un âge minimum et une certaine différence d'âge avec l'adopté. En règle générale, celui-ci doit avoir moins de 15 ans. L'enfant adopté peut être notamment pupille de l'Etat ou déclaré abandonné par une décision de justice. Par ailleurs, l'adoption d'enfants étrangers pourra se faire selon des conditions qui varient en fonction des pays concernés. Ensuite, Maître Barthélémy-Bansac, avocat à Lyon, vous aidera à obtenir un agrément du service d'aide sociale à l'enfance. S'il est accordé, l'enfant sera placé chez vous. Après un délai de six mois, votre avocat vous aidera à rédiger votre demande d'adoption à la juridiction compétente. Sa présence y sera obligatoire si l'adopté a plus de 15 ans. Enfin, votre avocat peut, en cas de contestation de la décision du juge, vous conseiller de faire appel de ce jugement.

Contactez-nous

Consultez également:

  • L'adoption plénière